Bébés

L'Ostéopathie chez le Bébé

QUE PEUT APPORTER L’OSTÉOPATHIE AU NOURRISSON ?


Dès sa naissance, le bébé connaît une expérience qui peut être traumatisante pour lui. En effet, l’accouchement, même s’il se déroule de façon idéale d’un point de vue médical, est un moment où beaucoup de contraintes s’exercent sur le corps du nourrisson. Ces contraintes sont d’autant plus importantes que l’accouchement est compliqué (césarienne d’urgence, utilisation de ventouse ou de forceps, naissance prématurée,.).

Elles peuvent ainsi venir perturber le fonctionnement normal de l’organisme de bébé et/ou être à l’origine de déformations du crâne (bosses, tête aplatie), des restrictions de mobilité diverses, etc.

La majorité de ces désagréments se résolvent avec le temps. Néanmoins, il peut subsister des dysfonctions qui perdurent dans le temps et viennent entraver le fonctionnement de l’organisme du bébé.

Un traitement ostéopathique dès ce stade de la vie permet donc de résoudre le plus rapidement possible les troubles liés à la naissance et aux premiers jours de la vie sur Terre et ainsi réduire l’impact qu’ils peuvent avoir sur l’évolution future du bébé.

Quelles sont les indications possible de l'ostéopathie chez le bébé ?


Voici une liste non exhaustive de problématiques pouvant survenir chez le bébé et pouvant être prises en charge en ostéopathie :

  • Après une naissance compliquée (accouchement prématuré, une césarienne ou l’utilisation de forceps/ventouse,.)

  • Présence de troubles du système digestif (reflux, colique, constipations,.)

  • En cas de fragilité du système ORL (rhinite, laryngite, otite à répétition, obstruction d’un canal lacrymal,.)

  • En présence de déformations du crâne  (bosses, plagiocéphalie = tête en partie plate) ou de restrictions de la mobilité (difficulté à tourner la tête d’un côté, .).

  • En cas de pleurs chroniques, d’agitation,.